A Arles, Gardians et Arlésiennes sont les acteurs naturels de toutes les fêtes traditionnelles qui marquent les saisons du Pays d’Arles.



Frédéric Mistral, discours aux Arlésiens en 1887 :
« Ô Arles, toi qui as été tout ce que l’on peut être, la métropole d’un empire, la capitale d’un royaume et la matrone de la liberté »

Fiers… Comme le poète Frédéric Mistral, les Arlésiens et les Arlésiennes sont les garants de la culture provençale.

Les filles portent le costume traditionnel dès le plus jeune âge et rêvent de devenir, un jour peut-être, Reine d’Arles !

Tous les trois ans, à l’occasion de la Fête des Gardians, le 1er mai, des milliers de personnes se rassemblent Place de la République pour découvrir celle qui incarnera ces traditions, bien loin d’un concours de beauté classique ! Ne manquez pas non plus les Prémices du riz en septembre avec son défilé de chars. Ici, les fêtes ne relèvent pas du folklore mais d’un attachement profond à l’identité provençale. Voir le calendrier.

Après une dizaine d’années de travaux, le musée ethnographique, référence de la culture provençale, a réouvert ses portes. Installé dans l’ancien collège des Jésuites et l’hôtel Laval-Castellane, le Museon Arlaten a été créé fin 19ème siècle à l’initiative du poète provençal Frédéric Mistral.
Riche d’une collection de plus de 38.000 objets, le Museon nous fait découvrir les manières de vivre, de penser et de travailler dans la région depuis le 18ème siècle.

Qui sommes-nous ? Notre engagement Notre politique qualité Mentions légales Crédits photos

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles à la réalisation des statistiques de visites.

Plus d'informations