Découvrez Traditions

Un gardian qu’es aco –qu’est-ce que c’est ?

Il est le gardien de la manade, troupeau de taureaux qui vivent en semi-liberté en Camargue.
Toujours à cheval il parcourt les grands espaces naturels, entre étangs et marais.

Le savez-vous ?

La Confrérie des gardians est née le 2 janvier 1512. Elle avait pour mission de venir en aide aux vieillards, aux pauvres et aux infirmes de la Confrérie.
A l’origine le gardian n’a pas de tenue spéciale. C’est le marquis de Baroncelli qui imposa un costume pour donner plus d’unité et plus de cachet à la confrérie.

 

OT Arles - Coup de cœur 1er maiLe 1er Mai découvrez la fête des gardians

Chaque année, le 1er mai, les gardians célèbrent Saint Georges, le saint patron des cavaliers.

Et si vous participiez à la procession ?
Rendez-vous dès 9h sur le boulevard des Lices pour le rassemblement des gardians et des Arlésiennes en costume traditionnel.
Direction place du Forum devant la statue du poète provençal,  Frédéric Mistral, pour lui rendre hommage.
Continuez jusqu’à Notre Dame de la Major, où est célébrée la messe en provençal, suivie de la bénédiction des chevaux sur le parvis de l’église.
A midi la foule envahit la place de la République pour assister à la remise des pains bénits aux autorités de la ville.

La journée est loin d’être finie. A 16h30 les gardians et le public se retrouvent aux arènes pour un grand spectacle provençal, les jeux de gardians. Les cavaliers et leurs montures rivalisent d’audace et dextérité tout au long de l’après-midi.

 

La course de Satin

Dès 1529 les courses de chevaux avaient lieu à Arles le samedi, veille de la Pentecôte et jour de grande foire. Le gagnant recevait alors une écharpe de soie verte à franges d’argent.
Rien de plus naturel que cette course soit encore appréciée du public sur une terre d’élevage où le cheval Camargue est roi.
Prochaine course de Satin : dimanche 10 juin 2018 à la Manade Mogador à Arles

 

Avez-vous déjà vu une Roussataïo ?

Les gardians à cheval traversent le village et entourent un grand troupeau de juments poulinières –destinées à la reproduction uniquement – accompagnées de leurs poulains.
Pour info le mot « roussataïo » provient de « rosso » qui signifie chevaux non montés.
A ne pas manquer : la Roussataïo de Salin de Giraud

 

© Office de tourisme d'Arles - Guillaume Frey

 

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles à la réalisation des statistiques de visites.

Plus d'informations