Vincent Van Gogh

Arles et Vincent Van Gogh

Arles a toujours inspiré les artistes. Vincent Van Gogh, attiré par la lumière du midi, y a passé 15 mois et a peint plus de 300 oeuvres.

Le nom d'Arles est aujourd'hui indissociable de celui de Van Gogh. C'est la lumière qui a attiré Van Gogh dans le midi. Vincent arrive à Arles un jour de février 1888 à la recherche de la lumière du dehors et de l'illumination intérieure. 

Commence alors une période de travail intense et passionné dans la lumière du midi. Le séjour arlésien est, dans la vie du peintre, l'époque la plus productive en toiles et en dessins : plus de 300 oeuvres en l'espace de 15 mois forment l'un des plus éclatants chapitres de l'histoire de l'art. Même s'il n'y a aucune toile du peintre dans la ville, son ombre est omniprésente.

> Visite guidée Van Gogh - Le circuit Van Gogh :  Visite guidée en Français. Rendez-vous à l'Office de Tourisme (boulevard des Lices) 5 minutes avant l'heure.

 À travers la ville, une guide conférencière vous entraîne à la découverte des lieux qui ont inspiré les plus belles toiles du maître.

Picasso

Arles et Pablo Picasso

Pablo Picasso venait assister aux corridas en compagnie du photographe Arlésien Lucien Clergue. C’est en 1971, que Picasso scelle cet attachement, en offrant au musée Réattu cinquante-sept dessins.

C'est sa passion d'Andalou pour la corrida, et plus encore la présence de Vincent Van Gogh, une figure obsédante, qui attira Picasso à Arles.

Une première exposition, organisée au musée Réattu par Jean-Maurice Rouquette en 1957, avait contribué à réactiver les liens que l’artiste avait toujours entretenus avec Arles.

L’année suivante, à Vauvenargues, Picasso entreprend la série des huit portraits de Jacqueline en Arlésienne, écho amplifié des Arlésiennes réalisées en 1912, puis à nouveau en 1937, avec cette fois Lee Miller comme modèle, qui, pas plus que Jacqueline, n’a à aucun moment revêtu le costume, mais puise aux jaunes virés des portraits de Madame Ginoux.

C’est en 1971, deux ans avant sa mort, que Picasso scelle cet attachement, en offrant au musée un ensemble soigneusement choisi de cinquante-sept dessins.

Les peintres et Arles

Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Léo Lelée, Pablo Picasso, aujourd'hui Quilici et d'autres artistes...trouvent l'inspiration dans Arles, ville de lumière et de création.

Déjà en 1796 Jacques Réattu s'installe à Arles pour y vivre et y travailler. Il dédie son atelier à la création et y rêve de créer l'Atelier du Midi, idée qui hantera 60 ans après Vincent Van Gogh. C'est d'ailleurs pour cela que le peintre hollandais appelle Paul Gauguin à Arles pour participer à la création de l'Atelier du Midi. Il peint l'Arlésienne en costume. Pablo Picasso, grand amateur de corridas, venait régulièrement à Arles où il avait de nombreux amis. Ces artistes ont largement contribué par leurs oeuvres à faire connaître Arles dans le monde entier.

L'ombre de Vincent Van Gogh est omniprésente dans la ville. D'autres peintres sont venus à Arles pour y trouver l'inspiration à leur création comme par exemple Léo Lelée.

De nombreux peintres vivent à Arles où ils trouvent l'inspiration à leur création.

Léo Lelée

C'est au cours d'un bal des anciens élèves des Arts déco que Lelée retrouve l'aquarelliste et sculpteur, le comte Gaston de Luppé, qui possédait à Arles un spacieux atelier et qui lui parla de son pays, du charme des Arlésiennes, des costumes, du soleil et de toute la féerie provençale. Lelée vibra, s'enthousiasma et partit pour le pays de Mistral où l'attendait la gloire.A Arles Frédéric Mistral le rencontre, le regarde travailler, contemple ses dessins et l'amitié les unit. Léo Lelée devint ainsi le peintre en titre de la ville d'Arles.
Plus d’informations sur : http://leo.lelee.free.fr

Parcours des galeries d'art

Des galeries sont ouvertes toute l'année. Un parcours a été identifié dans le centre ville qui vous permettra ainsi de les découvrir en flânant dans les petites rues. D'autres salles s'ouvrent ponctuellement en fonction des nombreuses expositions temporaires et des évènements (Feria, Prémices du riz ...)

Liste des galeries d'art

 

La fondation Vincent Van Gogh d'Arles

Dans l’esprit de la « Maison des Artistes » chère à Van Gogh , la Fondation Vincent Van Gogh d'Arles rassemble une collection unique constituée de plus de 200 oeuvres conçues par des artistes contemporains, qui rendent hommage à l’universalité de Van Gogh.

Les principaux mouvements artistiques du 20ème siècle dans le domaine de la peinture, de la sculpture et de la photographie sont présents dans la Fondation (Arman, César, Combas, Doutreleau, Hockney, Lichtenstein, Rauschenberg,...)

Plus d'informations : http://www.fondation-vincentvangogh-arles.org

 

 

Le XIXème siècle se caractérise principalement par l’arrivée du chemin de fer à Arles et l’installation des ateliers SNCF entre 1845 et 1856. C’est la rupture totale avec les activités traditionnelles de la batellerie. En 1842 Lamartine défend à l’Assemblée nationale le tracé par Arles de la ligne ferroviaire Marseille-Avignon. En février 1888 Van Gogh arrive à Arles et y restera jusqu’en mai 1889. Son séjour sera la période la plus productive du peintre. Il peignit 300 tableaux de la campagne arlésienne sous la neige, au printemps éclatant, du bord de mer, du Rhône au canal, des hommes et des femmes au travail, à la ville le jour et la nuit.

 

  Télécharger les tarifs et horaires des monuments & musées

Arles & Vincent Van Gogh

Lors de son séjour en Pays d’Arles entre février 1888 et mai 1889, Vincent Van Gogh réalisera environ 300 dessins et peintures. Dans la ville, les lieux où l’artiste a posé son chevalet sont signalés par des panneaux qui restituent chacun de ses tableaux.

Une dizaine d’endroits ont ainsi été repérés : la place du Forum pour Le café le soir, le pont de Trinquetaille correspond à L’escalier du pont de Trinquetaille, le quai du Rhône à La nuit étoilée, la place Lamartine à La maison jaune, la rue Mireille au (Le) vieux moulin, le jardin du boulevard des Lices au (Le) jardin public, l’espace Van-Gogh au (Le) jardin de la maison de santé, la route le long du canal d'Arles à Bouc au pont de Langlois aux lavandières, plus communément appelé « Pont Van Gogh ». Les arènes et les Alycamps ont aussi été immortalisés dans plusieurs toiles.

Suivez l'itinéraire Van Gogh sur votre mobile :

ArlesTour

Arles est un véritable musée à ciel ouvert, on y retrouve les paysages et les lieux qui ont inspiré l'artiste ! Pour faire partager l’émotion et l’inspiration du peintre ll'office de Tourisme vous présente son application mobile gratuite.

Téléchargeable gratuitement sur iPhone et android cette application offre au mobinaute un itinéraire des sites qui ont inspirés le maître. Le mobinaute en activant l’option géolocalisation est informé dès qu’il est à proximité d’un site peint par le maître. Il peut aussi préparer son voyage.

Téléchargez l'application
Version Iphone
Version Android
Scannez l'aplication :

Qui sommes-nous ? Notre engagement Notre politique qualité Mentions légales Crédits photos

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies utiles à la réalisation des statistiques de visites.

Plus d'informations