Presse   Professionnels   Prestataires   Tourisme d'affaires   Avis de marché
<< >> avril 2014
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4


Toute l’actualité au jour le jour : Culture, spectacles, vie associative, restauration, presse...
      
Accueil » Découvrir » Taureaux et course camarguaise » La course camarguaise

 

De début avril à fin octobre les courses ont lieu dans les arènes d’Arles et des petits villages autour d’Arles. Chaque année, le premier lundi de juillet, a lieu la Cocarde d’or (qui vit le jour le 2 juillet 1928) dans les arènes d’Arles.
Il s’agit de la course « phare » de la saison taurine, la grande et belle fête de la bouvine et la plus prestigieuse des courses camarguaises.

Cette année la 83e Cocarde d'Or aura lieu le 07 juillet 2014.

La finale du trophée des As a lieu à Arles début octobre, une année sur deux.

 

 

 


Un petit historique de la course :

A l’origine de la course est le « jeu taurin » : animaux de toutes sortes et valets de ferme se mêlent pour combattre et jouer avec le taureau. Le plus ancien témoignage sur l’origine de la course camarguaise remonte en 1402 à Arles : une course avait été donnée en l’honneur de Louis II, comte de Provence. Un peu plus tard, vers la fin du 19ème siècle, l’on passe à un jeu taurin moins cruel où l’homme seul joue avec le taureau : on fixe les attributs sur les cornes du taureau (fleurs, foulards, cocardes tricolores aux couleurs de la manade) destinés à être enlevés par les jeunes amateurs.


C’est dans les années 1890 que les éleveurs de taureaux prennent conscience de l’importance de la race de taureau «Camargue » qui grâce à sa morphologie et à sa combativité, le prédispose à la course plutôt qu’au travail ou à la production de viande. Ainsi dès le début du siècle, dans de petites arènes de fortune, des taureaux de grande qualité s’affrontent à des hommes passés maîtres dans l’art du raset. On commence alors à fixer une cocarde sur les cornes du taureau et des primes sont attribuées à celui qui ira décrocher l’attribut : c’est la course libre. Un règlement concernant les cocardes et les crochets est alors adopté. Seuls les vrais raseteurs habillés désormais de blanc sont acceptés en piste. De nouveaux attributs seront rajoutés un peu plus tard. La Fédération Française de la Course Camarguaise est actuellement l’instance officielle qui règlemente l’ensemble des courses.

En savoir plus :

 


Fédération Française

de la Course Camarguaise

485, rue Aimé Orand

30000 Nîmes

Tél. : 04 66 26 05 35

Fax : 04 66 26 18 24


http://www.ffcc.info/

 

L'école de Raseteurs d'Arles


En savoir plus :
Sur nos engagements qualité >>      Sur notre politique qualité >>

Accueil et information des offices de tourisme et syndicats d'initiative Délivrée par AFAQ AFNOR Certification - www.marque-nf.com

Mentions légales  Crédits photos