Liste des monuments

Hôtel de Divonne


Présentation

L’hôtel, (anciennement hôtel du Roure), édifié à l’image des hôtels parisiens de l’époque, possède des façades où subsistent encore toute l’ornementation d’origine, particulièrement raffinée., ainsi que l’essentiel de son agencement intérieur. De la rue, on peut admirer son porche aux armes de la famille du Roure, les trois ailes qui entourent la cour, le décor de chaînages à refends du rez-de-chaussée et l’élégance des grandes fenêtres.

La famille du Roure, l’une des plus brillantes de la ville, avait été confirmée dans sa noblesse par lettres patentes en 1758. L’alliance avec la famille Du Laurens leur amena la baronnie de Beaujeu et le domaine de Barbegal qui avait un vignoble important à la fin du XIXe siècle. Plusieurs membres de la famille s’illustrèrent dans la vie locale, ainsi Henri du Roure (né en 1741), maire d’Arles de 1805 à 1807 ou encore Host Jérôme Scipion, dit le baron du Roure (1858-1924), qui fut un important historien et généalogiste régional. Les fonds patrimoniaux de la médiathèque municipale ont été dépositaires des archives de la famille. Une descendante, Anna, née en 1859, épousa le comte Laforest de Divonne, lequel racheta la demeure familial de la rue de la Roquette en 1900, laquelle pris son nom. L’hôtel est aujourd’hui habité en plusieurs appartements.