Découvrir Expos, culture, musées

Edifice conçu par l’architecte américain Frank Gehry pour la fondation LUMA.

Visites gratuites de la Maison du Projet de Luma Arles

DU 1er JANVIER AU 27 AVRIL 2017

Le nouveau bâtiment conçu par Frank Gehry

Inscrivez-vous aux visites de la Maison du Chantier au Parc des Ateliers et rencontrez notre équipe de médiateurs. Les visiteurs seront invités à découvrir l'histoire du Parc des Ateliers et les enjeux du projet architectural et culturel deLUMA Arles.

LUMA Arles comprendra un bâtiment ressource à l’architecture ambitieuse et innovante conçu par Frank Gehry, qui s’élèvera à 56 mètres au dessus de l’avenue Victor Hugo. Au travers de son approche pluridisciplinaire qui mélange l’art contemporain, l’urbanisme et l’architecture, Frank Gehry conçoit ce projet comme étant ancré dans le site du Parc des Ateliers mais aussi le paysage de la ville d’Arles.

Projet : Le projet de la Fondation Luma au Parc des Ateliers

Des maquettes, visibles à la Maison du Projet, située sur le site, présentent le futur visage de ce lieu. "Le projet de la Fondation LUMA au Parc des Ateliers est une tentative de penser et de créer une institution culturelle d'un genre nouveau." Maja Hoffmann, présidente de la Fondation LUMA. Le Parc des Ateliers est un projet culturel de dimension internationale porté par la Fondation LUMA avec le soutien du maire d'Arles Hervé Schiavetti, de l’ancien président du Conseil régional Michel Vauzelle, et du Ministère de la culture et de la communication de l'époque (Frédéric Mitterrand) et imaginé par l'architecte américain Frank Gehry, concepteur du musée Guggenheim de Bilbao. La rénovation des anciens bâtiments industriels du site a été confiée à l’architecte new-yorkaise Annabelle Selldorf. Au cœur d'un parc-jardin conçu par l’architecte-paysagiste belge Bas Smets, le nouveau bâtiment et les bâtiments d’origines formeront ainsi une véritable plateforme interdisciplinaire réunissant des espaces d’exposition, des espaces d’archives, des résidences d’artistes, un restaurant,... Ce complexe culturel s’intègrera au tissu artistique, intellectuel, écologique, social et économique d’Arles et de la Camargue. Les maquettes, présentées au grand public en juillet 2010, ont dévoilé un nouveau bâtiment conçu par Frank Gehry déjà intégré dans le panorama des monuments arlésiens.

Inscrivez-vous aux visites de la Maison du Chantier Luma Arles

Au cours de la visite, les médiateurs vous inviteront à découvrir l’histoire du Parc des Ateliers et vous livreront les clés et les enjeux du projet architectural et culturel de LUMA Arles. Les visiteurs se rendront sur le site et auront accès à la Maison du Chantier où ils pourront visiter « virtuellement » deux bâtiments, l'un actuellement en construction - le nouveau bâtiment conçu par Frank Gehry; l'autre en cours de rénovation - l’Atelier de la Mécanique. Des échantillons des matériaux utilisés pour la construction des bâtiments y sont présentés et les visiteurs pourront également admirer le site depuis une terrasse-panorama.
Réservation au 04 90 47 76 17, à la Maison du Projet (33 avenue Victor Hugo, Arles) ou sur le site internet : www.luma-arles.org

Du 1er janvier au 27 avril 2017 :

> Visites en français : mardi à 11h, mercredi à 15h et jeudi à 15h.
> Visites en anglais : lundi à 11h.
- A partir du 24 octobre, la Maison du Projet sera ouverte tous les jours :
Du lundi au vendredi de 10h à 17h
Samedi et dimanche : de 11h à 18h

Ces visites sont gratuites et durent en moyenne 1h30.
*Veuillez noter que l’accès de la visite aux Personnes à Mobilité Réduite est temporairement impossible, pour des raisons de travaux sur le site.
Jauge : 15 personnes max

 

La grande Halle

La Grande Halle est une ancienne friche située sur un haut lieu du patrimoine industriel du XIXème siècle arlésien : les ateliers ferroviaires de la SNCF, soit 5000 m2.

Ce site en pleine réhabilitation deviendra un centre culturel lié aux nouvelles technologies dans le domaine de la création multimédia, de l'image numérique et virtuelle.

La Grande Halle devient désormais l'emblème du renouveau économique et culturel du site des ateliers.
Sorte de double visage de Janus, les façades et toitures jouent du contraste entre patrimoine et modernité.